Le tourisme en mode "slow"

 

Se donner le temps de prendre le temps

 

Le slow travel ou slow tourisme est un nouveau concept de voyage qui s’inspire du mouvement "slow" = ralentir. Le plus connu est le slow food, ou comment réapprendre à manger en prenant son temps et en appréciant les saveurs.

 

Appliqué au tourisme, cela consiste à prendre le temps de découvrir sa destination, d’apprécier les paysages, la population, de laisser place aux rencontres. C'est parfois aussi opter pour des destinations proches pour ne pas passer des heures dans les transports. Si si : le dépaysement à quelques heures de la maison, c'est possible !

 

Le slow tourisme est de plus en plus tendance. A l'heure où l'on est hyper connecté, on a tous besoin de ralentir le rythme pour se reconnecter... à soi-même, à ses proches. La philosophie est bien simple : on s’accorde du temps, on se repose, on ne stresse plus dans les transports, on arrête de faire la course aux activités sous prétexte qu’il ne faut rien rater : on SELECTIONNE  ! Sur place, on peut aussi opter pour des moyens de déplacement moins polluants : à pieds (le meilleur des sports !) ou à vélo par exemple.

 

Et forcément, ce type de tourisme plus authentique, permet de vivre au plus près de la population locale et d’en apprendre davantage sur elle. Le but étant de s’imprégner le plus possible du lieu que l’on visite, en évitant les bains de foule, et en choisissant des circuits moins empruntés. OSEZ LE HORS PISTE !

 

-> On redécouvre le monde qui nous entoure, au lieu de le laisser défiler à toute vitesse sous nos yeux sans en apprécier la richesse.

 

 

Quel lien avec l'éco-tourisme ?

 

L'éco tourisme se rapproche du slow tourisme, car il prône l'idée de prendre le temps et de partir à la découverte de l'environnement proche en limitant les déplacements motorisés.

 

"Eco" fait référence aux valeurs du développement durable. Aux préceptes précédents s'ajoutent donc ceux de : 

  •  montrer l'identité locale sous toutes ses facettes : la nature‚ les habitants‚ le patrimoine et les bons produits
  • privilégier les circuits courts
  • avoir recours à des matériaux et des produits écologiques, à des énergies renouvelables
  • préférer des animations en petits groupes pour une meilleure interaction entre les participants

Et "Auvergne Slow" alors ?

Auvergne Slow c'est la rencontre entre la tendance émergente d'un tourisme en mode ralenti, plus eco-friendly, et l'état d'esprit que j'ai toujours eu dans mon rapport aux touristes. YES : un tourisme différent est donc possible !

 

Je travaille dans le tourisme parce que j'aime les rencontres, les liens qui se créent, les étoiles dans les yeux !

  

Le temps d'une expérience de 2h, d'un week-end en amoureux, d'une escapade pour se retrouver en famille, de vos vacances... laissez vous prendre par la main : l'aventure est au bout du chemin !

 

-> J'aime l'idée d'être l'artisan de souvenirs de vacances cousus main, que ma demeure et son atmosphère soient le déclic pour oser, ENFIN, la déconnexion. Au delà de la destination elle-même, ici, c'est la manière de faire qui est différente : la BULLE que vous cherchez peut-être dans un paysage touristique assez formaté.